Les monnaies Lorraines

Liste des monnaies Lorraines non répertoriées dans les différents ouvrages de référence

 

               Sommaire: 

 

Duché de Lorraine :

Metz :

Neufchâteau:

Toul

 

 

Vous possédez des monnaies que vous ne retrouvez pas dans le Flon, vous avez une idée sur la raison d'être de certaines d'entre elles ou vous avez dans vos mains d'autres exemplaires déjà signalés sur ce site, n'hésitez pas à me contacter

Contactez moi

 

 

Charles III

1545/1608

 

 

 

Page 642: Pour le n°79, il faut lire B au lieu de G Pour la lettre du maître de monnaie.

Voici la monnaie non reproduite dans l'ouvrage

_________________________________________

Quart de teston de Charles III

Les légendes sont identiques au n° 73 mais la ponctuation est entièrement faite de 2 points.

______________________________________________

 

 

Quart de teston de Charles III

Mêmes légendes que pour le n° 73 mais l'avers est ponctué par des globules.

________________________________________________

 

Demi-gros de Charles III en argent fabriqué dans le début du règne

Légendes:

Avers: +CARO.D.G.CAL.LOTAR.B.G.DVX

Revers: +MONETA.NOVA    .FACTA.NAN   Le O de MONETA est pointé, la légende est coupée par l'épée après NOVA.

Poids: 1.16 gr.

Il semble que cette monnaie corresponde au n°1477 décrite dans le catalogue de la collection Robert.

Merci à M. Legait pour sa perspicacité.

Voici un exemplaire du même type et même légende vu sur le net:

 

Demi-gros au même type mais de légende différente

Légende:

Avers: +CARO.D.G.CAL.LOTAR.B.DVX  Le G est absent

Revers: +MONETA.NOV   A.FACTA.NAN Le O de MONETA est pointé, la légende est coupée par l'épée entre le V et le A de NOVA.

Poids: 1.01 gr.

Voici un autre exemplaire pesant lui 1,065 gr et dont les légendes sont identiques à la monnaie précédente.

Par contre l'emplacement des lettres de la légende est décalé.

Ces petites différences montre que plusieurs coins ont été utilisé pour avers et revers, par contre les poinçons de lettre semblent être les mêmes.

 

Vu chez Poinsignon, poids 0.85 g

Avers: +CARO.D.G.CAL.LOTAR.G.DVX sur cet exemplaire, c'est le B qui est absent.

Un exemplaire particulier dont la légende comporte une erreur:

On lit CACO au lieu de CARO

Poids de 1,234 g

Merci à M. Renard

      ____________________

       

Demi gros de Charles III en billon 

Légendes:

Avers: CAROL.D:G.LOT.B.DVX  un .8. comme différent monétaire

Revers: MONET.NOVA.NANCEI.CVSA

Poids: 0.60 gr.

____________________

Exemplaire identique au précédent, les coins avers et revers sont les mêmes.

Le poids par contre est de 0.80 gr

____________________

  

Demi gros de Charles III en billon

Le type est le même que précédemment, la légende également mais le coin est différent ce qui suppose une fabrication en quantité relative.

_____________________

demi gros Renard

Encore un demi gros vu par M. Renard. Par comparaison avec les autres exemplaires, on remarque un coin différent, ce qui porte à trois leur nombre.

On remarquera que le différent de Nicolas Génétaire se trouve dans la légende du revers sous l'alérion, premier exemplaire de ce type qui prouve l'appartenance aux fabrications du maître.

Je pense même qu'il s'agit du premier coin modifié et que le G disparu pour les suivants.

Le poids est de 0,832 g

___________________________

Tentative d'explication

Le gros au type des écus accolés est une fabrication de la fin du règne de Charles III.

Les variétés différentes de cette monnaie sont relativement peu nombreuses par rapport à cette même monnaie sous le règne d’Henri.

J’ai remarqué que les seules monnaies avec ce différent au .8. sont des demi-gros.

Revenons à la fabrication originale : des gros et demi-gros au écus accolés dont la seule façon de les distinguer est le poids ou la taille. Autant dire que pour le petit peuple, la source d’erreur est importante sur une monnaie dans une bourse ou une monnaie seule sans rien pour la comparer.

Ma proposition d’explication de ce type au .8. en fonction des données que je possède est celle-ci :

Après la mise sur le circuit de ce nouveau type avec le gros et son divisionnaire, les utilisateurs se plaignent de la difficulté de les différencier. On trouve une solution et Nicolas Génétaire transforme son différent G en ce .8. sur les demi-gros. Mesure intéressante mais qui ne résout pas entièrement le problème puisqu’il il faut prendre le temps de lire sur la monnaie cette petite différence et encore lorsque la frappe de la monnaie n’est pas de mauvaise qualité.

On opte alors pour un changement plus radical qui permettra de bien différencier le gros et le demi-gros sans même savoir lire, on crée pour le demi-gros le type à l’écu arrondi qui le caractérisera encore longtemps durant les règne successifs.

__________

 

 

Teston de l'année 1581

Avers: CAROLVS.D.G.CAL.LOTH.B.GEL.DVX

Revers: . MONETA.NOVA G NANCEII.CVSA

Pour le teston on avait repéré jusqu'à présent le F du maître Ferry, on trouve pour cette monnaie le G de Nicolas Génétaire qui n'avait pas été répertorié jusqu'à maintenant sur un teston de l'année 1581.

_______________

Quart de Teston non daté de Berman (ancre de marine)

On connaissais le type daté 1556 référencé au n°42

Avers: + CARO.D.G.CAL.LOTAR.B.DVX

Revers: +MONETA.NOVA  NANCEI.CVSA

Vue dans le Robert n°1465 p.49

Merci à M. Legait

_______________

Teston de l'année 1583

Même remarque que pour le teston vu plus haut mais M. Flon n'ayant eu en sa possession qu'un mauvais frottis, j'imagine qu'il n'as pas vu le G de Nicolas Génétaire entre NOVA et NANCEI (voir le n° 128 de l'ouvrage).

________________

M. Flon pensait que le dessinateur avait omis le grenetis intérieur du droit, ce n'était pas le cas, il existe une variété sans grenetis. (n°109)

________________

Voici ce qui semble être un faux d'époque:

La frappe est mole.

La légende est fautée ; NANCEI et NOVA sont inversés.

Le poids est de 8g 49 au lieu de 9 g 41 en théorie (la monnaie semble d'ailleurs être fourrée).

(copie du n°41 de l'ouvrage)

_________________

Voici une fabrication de Michel Berman reconnaissable à l'ancre mais la légende est inédite.

Avers : + CARO.D.G.CAL.LOTAR.B.DVX

Revers : + MONETA  (ancre) NANCE.CVS

Poids : 1.05 g

Vu chez CGB, merci à M.Legait.

________________

Un sol au différent F répertorié mais sans illustration dans l'ouvrage

_________________

Voici un sol du maître Michel Berman reconnaissable à son Ancre mais les légendes sont inédites pour sa période d'activité.

Avers: CARO.D.GCALABR.DVX

Revers: MONETA ancre NANCE.CVS

Merci à M. Szapary Donadello

__________________

Un denier vu chez CGB avec un différent monétaire jamais vu, c'est le M de MONETA qui est pointé plutôt que le O.

S'agit-il d'un autre maître ou simplement d'une erreur du graveur lors de la fabrication du coin?

Pour ma part, vu la facture de la monnaie, j'imagine qu'il s'agit peut-être d'un faux d'époque.

_________________

Voici un sol (ou Carolus) dont le différent monétaire m'est inconnu jusqu'à présent (s'il s'agit d'un différent monétaire).

C'est un globule placé après le T de MONETA .

Découverts sur ce site à cet endroit:

http://www.numismatique.com/forum/france-avant/1582-1603-sol-carolus-lorraine-t56468.html

Je n'ai pas le poids.

______________

Sol carolus trouvé par M. Legait pour le maitre Hugues Courcol (fleur dans la légende).

La légende diffère par l'utilisation du NOVA à la place de FACTA

De plus, le style de l'épée en pal est à rapproché des sols du tout début de règne avec la garde bouletée (type n°23 du Flon ou comme les inédites en quatrième position de cette page).

Voici la même monnaie appartenant au musée de Charleville-Mézières édité par M. Dostert dans "les monnaies lorraines du musée de Charleville-Mézières"

Avers: + CARO . D . G . CALABR[...]

Revers: + MONETA . fleur NOVA . NANCE

Poids : 0,862 g.

M. Dostert la classe comme inédite en la rapprochant du n°47 et je pense qu'il a raison. La légende s'en rapproche si ce n'est la ponctuation et l'utilisation de NOVA an place de FACTA, on retrouve la fleur du maître Courcol. On notera surtout l'utilisation du coin à l'épée à la garde bouletée d'un de ses prédécesseurs Philippe Ancelot que l'on retrouve sur les monnaies du début du règne seulement.

_________________________

Il a été porté à ma connaissance cette monnaie de trois gros fabriquée au début du règne de Charles III par Louis Joffrilet. Cette attribution est possible par la présence d'un point 5ème  côté titulaire de la légende (sous le D), marque que l'on avait encore pas repéré sur ce type. Cette monnaie pèse 2, 854 g. Son propriétaire pense qu'il s'agit d'un double gros mais pour ma part le rognage ou une découpe du flan trop à minima me font penser qu'il s'agit bien d'un triple gros. J'ai pu observer pour différentes monnaies de ce type que les variations de poids dans les deux sens étaient très fréquentes déjà sous le règne d'Antoine.

__________________________

Voici ce qui semble être un faux d'époque, le métal semble de bien mauvaise qualité et la forme des lettres n'est pas celle que l'on retrouve habituellement sur les monnaies de Charles III. 

La légende commence par une étoile, on lit:

Avers: MONETA  FACTA  NA

Revers: CARO . D . G étoile LOTA. BAR . DV

_________________________

Il avait été trouvé un teston de 1581 avec la marque de Nicolas Génétaire illustré dans cette page. Voici le quart de teston pour ce même maître et pour la même année.

Avers: CAROLVS.D.G.CAL.LOTH.B.GEL.DVX

 Revers: . MONETA.NOVA G NANCEII.CVSA

Poids : 2,28 g. 

 

___________________________

Le n°151 du Flon indique ce quart de teston avec la légende CAROLVS commençant sous le buste. Voici une variante avec la légende commençant à 12h.

Vu chez CGB

__________________________

Une erreur de gravure du coin découverte par Thierry, merci à lui.

On lit sur ce demi-gros CARO D G CALABR LAT au lieu de LOT

___________________________

Voici un liard vu chez CGB avec deux F du maître Jean Ferry dans la légende.