Les monnaies Lorraines

Liste des monnaies Lorraines non répertoriées dans les différents ouvrages de référence

 

               Sommaire: 

 

Duché de Lorraine :

Metz :

Neufchâteau:

Toul

 

 

Vous possédez des monnaies que vous ne retrouvez pas dans le Flon, vous avez une idée sur la raison d'être de certaines d'entre elles ou vous avez dans vos mains d'autres exemplaires déjà signalés sur ce site, n'hésitez pas à me contacter

Contactez moi

 

 

René Ier

1431/1452

Demi-gros pour Nancy

Merci à M. Legay pour cette nouvelle variété.

En effet une étude de Gustav Braun von Stumm avait mis en évidence qu'un nombre important de variétés existait dans ces gros et demi-gros de René Ier.

Il avait remarqué que seuls les demi-gros de Saint Mihiel comportaient un seul lys dans le quartier du blason de l'Anjou. M. Legay nous montre que la variété existe également pour Nancy.

Une étude de coins devrait nous montrer s'il étaient utilisés dans les deux ateliers Ou peut-être le graveur de cette série était-il itinérant...          Encore du travail de recherche en perspective.

_________________________________________________________

 

Voici une autre variante de demi-gros + ou - inédite avec une seule fleur de Lys sur Anjou et légende qui se termine par LOH M et le mot  FACTA sans le premier A, encore la jolie fleur de lys (signature de la monnaie de Saint Mihiel) avant RENATI.

 

_________________________________________________________

 

Voici un très joli gros de Saint Mihiel (fleur de lys en début de légende).

La variété réside dans le quartier haut gauche de l'écu. Il s'y trouve un "champ" de lys comme sur le gros de type n°8 au lieu d'un lys seul comme sur les exemplaires habituels.

Merci à M. Legay, spécialiste du monnayage de cette période.

 

________________________________

Voici la variante du gros de SM Flon N°9 p. 488 décrite par Braun von Stumm p. 88 A) 1/ et peut-être Robert N° 1374 avec MICHAEL au lieu de MICHALE,

mais absente de Flon. La position des lys en haut à gauche est aussi différente ainsi que l'alignement du contours des quartiers à l'avers (croix bancale sur la variante décrite par Flon)

Je reproduis ici le mail de M. Legay que je remercie une fois de plus pour son aide si précieuse.